Faits divers

Mexique: assassinat d'un maire qui venait d’être élu

18 juin 2024 à 12h01

Mexique: assassinat d'un maire qui venait d’être élu

Au Mexique, Salvador Villalba Flores, fraîchement élu maire, a été tragiquement assassiné. Ce drame souligne la violence qui entache le climat politique du pays.

La violence politique a encore frappé au Mexique avec l'assassinat de Salvador Villalba Flores, élu maire de sa commune. Ce drame survient peu après les élections du 2 juin, considérées comme les plus importantes de l'histoire du Mexique avec des millions d'électeurs appelés aux urnes pour des postes allant de la présidence aux mandats locaux.

Salvador Villalba, membre du parti Mexico Avanza, a été tué sur une route près de la célèbre ville d'Acapulco. Ancien capitaine de la Marine, il bénéficiait d'une protection de la Garde nationale, qui n'était pas présente au moment de l'attaque. Les circonstances précises de son assassinat restent encore à éclaircir.

Les élections mexicaines ont été marquées par une vague de violence, avec une trentaine de candidats tués pendant la campagne. Les groupes criminels cherchent à influencer les résultats en imposant leurs candidats ou en éliminant ceux qui ne leur conviennent pas. Dans l'État du Guerrero, où l'assassinat a eu lieu, la violence liée au crime organisé est particulièrement intense.

Claudia Sheinbaum, la candidate de gauche, a remporté la présidence, devenant ainsi la première femme à occuper ce poste au Mexique. Son parti semble également avoir obtenu la majorité au Congrès. Cependant, ce succès est terni par la violence qui menace la stabilité politique du pays.

Cet événement tragique met en lumière les défis sécuritaires auxquels le Mexique doit faire face, notamment en matière de protection des élus et de lutte contre l'influence des cartels sur la vie politique.