Faits divers

Sabrina, 41 ans, a été dévorée par un alligator en Floride (VIDÉO)

14 juin 2024 à 11h04

Sabrina, 41 ans, a été dévorée par un alligator en Floride (VIDÉO)

Un alligator de plus de 4 mètres a tragiquement mis fin à la vie de Sabrina Peckham en Floride, un événement capturé en vidéo qui suscite l'horreur.

Un événement tragique a bouleversé la communauté de Largo, en Floride, où Sabrina Peckham, 41 ans, a été la victime d'une attaque mortelle par un alligator de 14 pieds. Les circonstances de cette attaque, survenue en septembre 2023, ont été révélées par des images effroyables montrant l'animal peu après le drame, le ventre gonflé, signe qu'il venait de consommer sa proie humaine.

Les services d'urgence ont été alertés après qu'un résident ait rapporté avoir vu un reptile transportant ce qui semblait être un torse humain. Les autorités ont par la suite confirmé l'identité de la victime et la cause de son décès. À l'époque, Mme Peckham, sans domicile fixe, résidait dans un campement proche du canal où l'alligator a été localisé.

Les autorités ont dû abattre l'alligator pour récupérer les restes de la victime. Des images capturées par une caméra portée par un officier montrent les forces de l'ordre encerclant l'animal, dont la gueule avait été préalablement scellée, avant de le neutraliser. On entend un officier dire 'faites attention' avant que des coups de feu ne retentissent. Le corps sans vie de l'alligator, au ventre visiblement gonflé, a ensuite été inspecté et mesuré à environ 4,20 mètres avant d'être ouvert pour extraire ce qui restait de Mme Peckham.

Le campement où vivait la victime a été retrouvé à une dizaine de mètres du canal. Il n'y avait aucun signe de la présence de l'alligator sur le lieu de vie de Mme Peckham et les détails de leur rencontre fatidique restent inconnus. Sa famille avait eu des nouvelles d'elle la veille de l'attaque, sans soupçonner d'interaction possible avec l'alligator. Un garde forestier avait également vu la victime aux abords du canal, qui relie deux lacs connus pour abriter des alligators, une semaine auparavant.

Après le décès de sa mère, Breauna Dorris a publié un message sur Facebook pour dissiper les rumeurs selon lesquelles sa mère aurait provoqué l'alligator avant l'attaque. Elle a rendu hommage à sa mère, exprimant son amour, sa manque et son espoir que sa mère veille sur elle et ses petits-enfants depuis l'au-delà, tout en souhaitant que sa mère repose en paix sans plus souffrir.