Une nouveauté fait polémique à Disneyland Paris

Premier access, la nouveauté fait polémique à paris

16 juillet 2021 à 11h16 par Ziad Drissi

Au mois d’août prochain, Disneyland Paris ajoutera une nouveauté à son application mobile, placée au cœur de l’expérience de chaque visiteur. La direction aurait annoncé une nouvelle fonctionnalité : « Premier Access ». Cette nouveauté permettrait d’éviter les files d’attente. Un service payant qui permettrait aux visiteurs de profiter différemment du parc.

« Premier Access » : payer pour éviter les files d’attente :

Après une longue période d’inactivité, le parc d’attraction revient fort depuis le 17 juin. Plusieurs nouveautés ont pu voir le jour du côté des attractions : La fabrique des rêves de Disney, New York- The Art of Marvel et Cars Road Trip.

Dans le but de satisfaire le plus de visiteurs, la direction multiplie les efforts et met en avant son application. Si elle ne servait qu’à consulter les temps d’attente pour les différentes attractions et à réserver une ou plusieurs tables dans le restaurant du parc, l’application connait aujourd’hui une nouvelle fonctionnalité conçue pour éviter les files d’attentes.

En effet « Premier Access » permettra dès le mois d’août prochain d’éviter les longues files d’attente devant les attractions. Un gain de temps considérable pour les personnes souhaitant profiter de leur journée dans le parc au maximum. Ce système couterait aux visiteurs souhaitant dépasser les files 8 euros par attraction et par personne.

Une annonce largement controversée :

Le système gratuit dit « Standby Pass » sera toujours disponible dans le parc d’attraction et via l’application mobile. Ce système permet de gagner du temps dans la file d’attente lors de journées à forte affluence. Cependant le système gratuit s’applique sur un créneau imposé, mentionné lors de la réservation. Il faut garder en tête que le nombre de ces « pass » est limité dans une seule journée.

L’annonce de ce nouveau système de « Premier access » n’a pas très bien été accueillie par les internautes à cause du coût de ce service. Un twittos s’exprime : « Plutôt que de créer de l’expérience qui donne envie de payer pour la découvrir, Disneyland Paris continue sa course effrénée à saigner ses visiteurs. Parking, poussettes et là FASTPASS. Sans compter le billet d’entrée qui atteint des montants indécents face au contenu proposé »