Une route est devenue lieu de rencontres sexuelles !

Fégréac : chemins coquins

15 juillet 2021 à 19h31 par Ziad Drissi

A Fégréac, une ancienne route départementale de la commune s’est transformée en lieu de rencontres pour adultes.

La route a changé :


Depuis de nombreuses années, le chemin sinueux de la départementale est devenu un repère d’amateurs de relations sexuelles. En effet, cette zone de bois contenait de beaux chemins dans lesquels personne n’ose s’aventurer. Le maire affirmait d’ailleurs avec regret : « Des parents interdisaient leurs enfants de faire du VTT dans ce secteur alors que c’est le plus beau coin pour en faire, tout près de l’étang Aumée ».


Selon le maire, cet ancien chemin rural est devenu bien connu des habitants. Non pour son beau paysage mais pour les activités qui s’y déroulent. « Je ne compte plus le nombre de fesses que j’ai pu voir en passant en voiture » affirme le maire.


Il ajoute : « Il y avait énormément de monde en fin de journée après 17h30 et le week-end. Jusqu’à une quinzaine de véhicules en même temps, même en plein hiver »

Comment éviter l’exhibitionnisme :


« Les élus avaient déjà alerté la gendarmerie, mais ils ne voyaient pas comment faire, car il faut constater le flagrant délit d’exhibitionnisme pour pouvoir agir ».


Le maire a donc décidé de s’allier avec la commune voisine de Saint-Nicolas-de-Redon et la gendarmerie afin de mettre fin à ce phénomène en modifiant les panneaux de signalisation.


« On a opté pour l’addition de sens interdits de chaque côté et la mise en place d’une signalétique d’interdiction de stationner symbolisée par deux panneaux et une ligne jaune continue au sol »


Les gendarmes, régulièrement sur les lieux afin de vérifier que personne n’enfreint la loi ont constaté une chute assez spectaculaire « il n’y a quasiment plus personne ».

Un lieu à nouveau fréquentable :


L’objectif premier du maire était de rapporter de la sérénité et du calme dans un chemin qui a été troublé par les amateurs de relations coquines. Il affirme enfin avec joie « Je commence à retrouver des Fégréacais qui se promènent dans le secteur et ça, ça fait plaisir. On veut que les familles reviennent sereinement ».


Soulagé, le maire souhaite mettre en place un parcours d’orientation pour les balades à pied ou en VTT afin d’effacer de la mémoire des habitants l’appellation « chemin des coquins ». Il conclut « J’espère que cette appellation se perdra avec le temps, mais ça restera forcément encore un moment dans la tête des habitants. Maintenant, on va enfin pouvoir tourner la page ». Une petite victoire pour la mairie de Fégreac.