Variant Omicron : De mauvaises nouvelles …

Un dépistage massif de la population

7 janvier 2022 à 18h25 par La Rédaction

Le variant Omicron, arrivé en France depuis peu, a provoqué une vague déferlante. Un nouveau record a été atteint avec près de 300 000 nouveaux cas en seulement 24 heures. En effet, la courbe des contaminations tend chaque jour un peu plus vers la verticale. 

Des mesures s’avérant peu efficaces.

Afin de lutter contre ce variant, les autorités misent beaucoup sur la dose de rappel, mais également sur des traitements. La réalité est que ces derniers se sont avérés absolument inefficaces. 

A l’issue du conseil de défense qui s’est tenu ce jeudi, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement français, a déclaré que « cette hausse supersonique des contaminations va se poursuivre ces prochains jours, voire ces prochaines semaines ». Face à cela, le gouvernement français sensibilise au maximum sur la vaccination. Après les durs propos tenus par le président sur les non-vaccinés, on ne compte pas moins de 66 000 personnes ayant reçu leur première injection, un nombre record depuis début octobre. Il est tout de même important de souligner que les vaccins n’empêchent pas la contamination, mais empêchent néanmoins le développement du virus une fois qu’il vous a contaminé et évite donc les formes graves. 

En ce qui concerne les traitements, aucun de ceux déployés n’a prouvé son efficacité face à une infection à Omicron, a déclaré l’Agence du médicament dans un communiqué. Il n’y a donc aujourd’hui aucun traitement par anticorps efficace contre le variant Omicron.