WhatsApp : l’application inaccessible pour ceux qui refusent de partager leurs données personnelles ?

WhatsApp  :  inaccessible pour ceux qui refusent de partager leurs données personnelles ?

14 mai 2021 à 11h34 par Othmane Taki

Il faudra choisir entre la protection de vos données personnelles et votre application de messagerie favorite…

C’est vrai que le célèbre service de messagerie vit une véritable crise sans précèdent depuis l’annonce de cette mise à jour sensée introduire une collecte des données privées de ses utilisateurs.

Une opération possible via Facebook, la maison mère de l'application. Depuis WhatsApp a tenté de calmer le jeu en rappelant qu’elle ne pouvait pas accéder aux discussions ou écouter les appels.

Mais malgré tout, certains utilisateurs se sont quand tournés vers ses concurrents, comme l'application Signal.

Repoussée du 8 février au 15 mai, cette nouveauté sera bien effective samedi prochain. En clair, ceux qui refusent cette mise à jour ne pourront plus utiliser WhatsApp normalement, puis plus du tout au bout de quelques semaines.

"Vous ne pourrez pas accéder à votre liste de discussions, mais vous aurez toujours la possibilité de répondre aux appels téléphoniques et vidéo entrants. Si vous avez activé les notifications, vous pourrez appuyer dessus pour lire ou répondre à un message", explique l'entreprise, des possibilités qui disparaîtront au bout de quelques semaines si l'utilisateur n'accepte pas les conditions. 

Une mise à jour qui n'est pas du goût de tout le monde notamment en Allemagne, où l’on a ordonné une interdiction de trois mois de collecter les données pour Facebook. 

Une contestation plausible en France qui pourrait suivre le mouvement par le biais de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), pour protéger les utilisateurs français…