Gossips

Kenza Poupette règle ses comptes en direct dans TPMP

21 février 2023 à 14h16

Kenza Poupette règle ses comptes dans TPMP

Cyril Hanouna dénonce les dérives des réseaux sociaux et soutient Kenza Poupette dans TPMP

Kenza Poupette, une influenceuse suivie par plus d'un million de personnes sur les réseaux sociaux, est actuellement visée par une enquête pénale pour des faits de maltraitance envers son fils. Cyril Hanouna a entrepris de lancer un débat sur cette affaire dans son émission TPMP ce lundi 20 février 2023 sur C8. Cependant, il a été coupé dans son élan par l'influenceuse elle-même, qui a tenu à faire une grosse mise au point en direct.

Kenza Poupette a commencé par fustiger le magnéto diffusé en amont du débat dans lequel elle se sentait mal représentée : "Je vois que vous souhaitez aborder un sujet dont vous n'avez ni tenant, ni aboutissant, ni explication, ni réelles informations relayées par certains médias qui sont assoiffés de buzz, de reconnaissance et de visibilité. Chose que je conteste...", a-t-elle lancé à Cyril Hanouna.

Elle a poursuivi en précisant qu'elle souhaitait avant tout défendre son image et celle de ses enfants, et qu'elle s'exprimera sur cette affaire auprès de sa communauté, avant de fondre en larmes : "Je suis une très bonne maman. Je ne suis pas une maman parfaite, mais j'ai toujours tout fait pour mes enfants. Tout ce que j'ai fait, tout a été pour eux. Je n'ai jamais fait de mal à mes enfants !". Elle a ajouté : "Bientôt, la vérité éclatera... Je ne veux pas qu'on me salisse. Ma présentation, je ne l'accepte pas !".

Cyril Hanouna a alors pris la parole et a porté la responsabilité sur les réseaux sociaux en expliquant que la notoriété de Kenza Poupette avait suscité de la jalousie sur les réseaux sociaux : "C'est ce qui a fait ton succès incroyable et derrière...". Cependant, il a été interrompu par Kenza Poupette qui a rétorqué : "Ils m'ont détruite ! Je n'ai jamais rien fait de mal à mes enfants. C'est la prunelle de mes yeux !".

L'animateur de TPMP a ensuite poussé un coup de gueule contre les réseaux sociaux : "Ca c'est encore les dérives des réseaux... Les réseaux, c'est insupportable !". Il a également demandé à son invitée si elle avait songé à tout arrêter, ce à quoi elle a répondu : "C'est tellement injuste... Oui je suis d'accord avec toi, mais c'est tellement injuste qu'on me force à le faire... Je ne voulais pas que ça se passe comme ça...".

Cyril Hanouna a alors enchaîné en disant : "Les réseaux sociaux, c'est vraiment le fléau de ce siècle ! C'est une catastrophe ! Je pense que ceux qui sont à la tête des réseaux sociaux vont avoir bientôt des comptes à rendre... Beaucoup de gens vont les attaquer et je pense qu'ils vont devoir beaucoup d'argent. A un moment, ce n'est pas possible ce qui se passe sur les réseaux. Si tu n'as pas un régulateur... C'est insupportable !"

Kenza Poupette a acquiescé en soulignant que les réseaux sociaux étaient devenus "complètement démesurés". Elle a également exprimé sa frustration face aux accusations portées à son encontre, qu'elle jugeait injustes.

L'affaire de maltraitance présumée de son fils a suscité une grande vague d'indignation sur les réseaux sociaux, ce qui a conduit à l'ouverture d'une enquête pénale. Cette situation a mis en lumière les dérives possibles des réseaux sociaux et leur impact sur la vie privée et la réputation des personnes publiques.

En réaction à cette situation, Cyril Hanouna a exprimé son inquiétude quant à la puissance des réseaux sociaux et a appelé à une régulation plus stricte pour lutter contre les dérives. Il a également exprimé sa solidarité envers Kenza Poupette et a condamné les attaques dont elle était victime.

En fin de compte, cette affaire met en évidence les enjeux complexes de la vie publique à l'ère des réseaux sociaux et la nécessité de trouver un équilibre entre liberté d'expression et respect de la vie privée. En attendant, il est important de se rappeler que derrière chaque personnalité publique, il y a une personne réelle et vulnérable.


.swiper-button-prev.swiper-button-rounded { background-color: transparent; }