13 Block : après la polémique 'Fuck le 17', un concert annulé ! [PHOTO]

URBAN HIT

15 novembre 2019 à 11h43 par La rédaction

Alors qu'ils devaient se produire du côté de Chelles (77), le groupe 13 Block a été surpris de voir que leur concert était annulé.

13 Block, dans la tourmente. Depuis la parution de Fuck le 17, le groupe est dans le viseur des autorités qui ne souhaitent rien laisser passer en ce qui concerne la violence et la défiance face aux forces de l'ordre. Laurent Nunez, secrétaire d'Etat à l'Intérieur ayant confirmé qu'une plainte serait d'ailleurs déposée. “La provocation à la haine antiflic, la glorification du communautarisme, la promotion des trafics mortifères et d’un machisme pitoyable, tout dans le clip de 13 Block est écœurant. Il n’existe pas de délit de bêtise, mais pour le reste, je ferai le nécessaire.” avait pour sa part affirmé Éric Morvan, directeur de la police nationale.

13 Block, un concert annulé du côté de Chelles

Résultat, après la polémique, 13 Block commence à subir le contre-coup, l'un de leur concert ayant été annulé. Alors qu'ils devaient se produire du côté de Chelles, le groupe a été pris de court par la mairie qui a annoncé qu'elle souhaitait annuler le concert des quatre amis. « Le dernier clip publié par le groupe 13 Block ne correspondant pas aux valeurs et aux principes que souhaite porter la Ville de Chelles à travers la programmation de ses structures culturelles publiques, il a été décidé d’annuler la tenue de ce concert. »

Pas une première pour un groupe de rap puisque, dans l'histoire récente, de nombreux artistes ont été critiqué pour des paroles et titres plutôt offensifs à l'égard des autorités. En 1997, ce sont les membres du Ministère Amer qui avaient écopé de la même sanction. Enfin, en 2003, c'est Sniper qui a directement été attaqué par celui qui deviendra président de la République, Nicolas Sarkozy, qui l'accusait de véhiculer une certaine haine de la société. Ce dernier sera toutefois relaxé et s'en sortira sans le moindre problème.