FAITS DIVERS

Bassem Braiki : son avocat et son frère sortent du silence ! [VIDEO]

13 février 2020 à 10h21
L'avocat et le frère de Bassem se sont exprimés après l'agression du YouTubeur.

L'agression de Bassem Braiki fait beaucoup réagir. Les images sont d'une rare violence et le fait qu'un rappeur aussi connu que Sadek soit impliqué donne une impulsion nouvelle à cette affaire. D'ailleurs, le rappeur originaire de Seine-Saint-Denis a été arrêté ce mercredi après midi par les forces de l'ordre dans le cadre d'une enquête pour agression avec armes et en réunion. Contrairement aux rumeurs, les jours de la victime ne seraient absolument pas en danger. Interrogé au sujet de l'agression de son frère, Bayrem Braiki, élu à la mairie de Venissieux, a été très clair. S'il a comparé cette attaque à une tentative de meurtre, ce dernier a appelé au calme. Il estime que les preuves sont suffisantes pour causer énormément de tort à Sadek et ses amis, qui devront payer pour ce qu'ils ont fait. 

« C’est un règlement de comptes par armes blanches. On ne vient pas de Paris pour rien. La préméditation est là, aggravée par le fait que la scène a été filmée et répandue sur les réseaux sociaux. C’est une honte (…) Nous sommes contre les appels à la haine, contre l’instrumentalisation et les récupérations politiques. Nous appelons au calme, condamnons la violence qui s’organise. Notre famille veut pas ça »

De son côté, maître Metaxas, l'avocat de Bassem a insisté pour que la justice se saisisse le plus rapidement possible du dossier et ce même s’il n’approuvait pas forcément les idées de son client, ce dernier ne méritait pas un tel déchaînement de violence. À ses yeux, les images filmées par Sadek et ses amis sont insoutenables. « Le mec prend la pause, fier de lui avec du sang sur les mains, alors que quelqu’un est sur un lit d’hôpital. Je ne vois pas, même dans le ‘rap game’, la fierté à retirer de ça. Bassem ne fait pas l’unanimité. Preuve en est, je l’ai défendu à plusieurs reprises. Et je ne suis pas d’accord avec tout ce qu’il dit. Loin de là. Mais il ne mérite pas de finir dans un bain de sang devant chez lui ».