Réforme du baccalauréat : les oraux de rattrapage pourraient bien disparaître.

URBAN HIT

11 janvier 2018 à 9h16 par La rédaction

Rien d'officiel cependant, il ne s'agit ici que d'une hypothèse.

Et si les oraux de rattrapage disparaissaient ? En effet, c'est une piste qu'étudierait très sérieusement le gouvernement, dans le cadre de la réforme du baccalauréat. Ainsi, selon les informations de nos confrères du Figaro, les élèves ayant eu une note comprise entre 8 et 10 après les écrits pourraient bien ne pas vraiment avoir de seconde chance puisque les oraux seraient remplacés par l'examen de leur livret scolaire. Cette hypothèse s'inscrit dans la grande réforme du bac, voulue par Emmanuel Macron. 

À terme, le président de la République souhaite ainsi que les quatre matières principales (français, math, histoire/géo et sciences) soient effectivement passées en examen, mais que le reste ne se fasse que par contrôle continu. " Le rattrapage n’aurait de toute façon plus vraiment de sens avec un bac réduit à quatre épreuves finales et les autres disciplines évaluées en contrôle continu, architecture du futur bac souhaité par Emmanuel Macron ", justifie d'ailleurs Philippe Tournier, secrétaire général du SNPDEN-Unsa, le premier syndicat des chefs d’établissement. Second argument utilisé par le secrétaire général du SNPDEN-Unsa, l'inégalité face au rattrapage, « le rattrapage favorise les élèves qui ont des notes très inégales, comme par exemple un 4 et un 14, et défavorise les élèves plus tangents, qui ont par exemple 9 et 9 à rattraper ». Du changement est donc à prévoir.